Faire vivre la Vision 2026 partout dans le monde

La Vision 2026 de Decathlon est travaillée depuis 2015. Elle s’articule autour de 5 axes majeurs, établis en 2016 grâce à un travail de travail innovant et collaboratif, impliquant plus de 38 000 coéquipiers, mais aussi des partenaires externes.

Aujourd’hui, la Vision est déployée dans une quarantaine de pays, autour des 5 causes déterminées et déclinées localement, pour que chaque pays puisse adapter les plans d’action à leurs spécificités locales.

La Vision est un processus itératif, qui s’enrichit de tous les progrès quotidiens de l’entreprise. Les Rôles des coéquipiers sont un moyen de la faire vivre au quotidien, en accélérant la responsabilité de chacun.

Déterminer son cadre de jeu pour agir selon son Rôle

Le coéquipier chez Decathlon est au cœur de notre organisation. La structure de l’entreprise par Rôle permet de mettre l’accent sur les responsabilités et la liberté de prise de décision de chaque coéquipier. Cette autonomie, impulsée dans chacun des pays dans lesquels Decathlon est implanté, génère la subsidiarité, qui est la capacité à arbitrer et mener un projet au plus proche de la création de valeur.

Les Rôles sont divisés en 4 grandes catégories : le/la Leader, qui est en charge de la réussite d’un projet, le/la coéquipier(e) Ressource, acteur de sa ou de ses missions, le/la Coach qui accompagne un ou plusieurs coéquipier(ère)s sur son développement personnel et le/la Référent(e), reconnu(e) pour son expertise dans son domaine.

L’objectif est de trouver en chacun la meilleure façon de s’épanouir et d’agir avec le plus de plaisir dans son travail.
En cela, chaque coéquipier devient acteur de ses propres projets et sait reconnaître ses compétences et talents, pour être en mesure de les affirmer et de les mettre en valeur.

 

Favoriser la transparence de l’information pour devenir acteur de son projet professionnel

Issu de la Vision 2026, le projet de transparence favorise une meilleure circulation de l’information et notamment des projets et des compétences de chacun. Chaque collaborateur doit pouvoir à tout moment consulter les opportunités, les projets en cours et identifier les référents qui peuvent les aider à monter en compétences.

La plateforme s’articule autour d’un triptyque facilitant la mobilité interne, la connaissance et le partage des projets, et permettant la mise en relation de coéquipiers, basée sur leurs compétences, leurs talents et leurs envies.

"Et pourquoi pas ?", Un spectacle à vivre ensemble, pour "agiter les consciences" et expliquer les transformations de l’entreprise
Meeting with Jean-Sébastien Tronchon, Leader Projet "Englos en Bleu et Vert", et Hervé Nieuwjaer, Chef de Projet Communication Interne.

35 dates de spectacle
jouées en France

4 000 coéquipiers
touchés sur tout le territoire

Comment vous est venue l’idée du Spectacle "Et pourquoi pas ?"
La libération de l’entreprise et la construction de la Vision 2026 ont permis l’émergence de nouveaux élans, à tous les niveaux de l’entreprise et avec la participation de 38 000 coéquipiers, alors que l’histoire de Decathlon a commencé avec 100 collaborateurs ! Cet énorme changement a provoqué beaucoup de réactions en interne, dont nous avons été témoins.
En plus de nos missions respectives nous sommes passionnés de scène. Nous savons que l’humour et la dérision peuvent faire passer tous les messages.
Quels messages vouliez-vous faire passer ?
L’objectif principal du spectacle était vraiment de fédérer un collectif autour d’un sens commun : le projet France issu de la Vision 2026. Même à 38 000, c’est possible pour chacun de prendre des risques à nouveau et de revenir en responsabilité. La réaffirmation de cette ambition a permis d’éclairer sur la nouvelle organisation managériale autour des Rôles, de donner envie de vivre la cause “Do what I Love”1 pleinement, avec une audace qui permet de libérer la parole et dissiper les malentendus.
Quelles ont été les réactions des coéquipiers ?
Très positives ! Aborder ces questions de culture d’entreprise et de changements managériaux, cela touche toutes les sensibilités, c’est une opportunité de s’exprimer sur ces sujets. C’est aussi une occasion de toucher plus largement à ce qui change dans notre société : les coéquipiers plus expérimentés peuvent s’exprimer sur ce qu’ils ne comprennent plus, les plus jeunes sur ce qu’ils souhaitent pour l’avenir… cela renoue un dialogue sur des sujets auxquels on se s'attendait pas.