Éco-développer notre réseau mondial

Afin que la pratique sportive soit accessible à tous, Decathlon développe des infrastructures partout dans le monde. En 2018, 1 511 magasins sont ouverts dans le monde, et le nombre de pays où Decathlon est implanté s’élève à 51.

Conscient que l’implantation de nouveaux bâtiments a un impact sur l’environnement, Decathlon s’emploie à le limiter en privilégiant les démarches d’écoconstruction des sites en propriété, qui s’appuient sur les standards de certification internationaux (HQE, BREEAM, LEAD…).

À ce jour nous comptons 91 magasins écoconstruits, dont 23 en France, pionnière de cette démarche, soit 20 % des surfaces détenues en propre. Ces savoir-faire s’appliquent aussi aux aménagements de nos sites en location : équipements d’éclairage, chauffage, climatisation, gestion technique…

Au-delà de ces engagements qui portent principalement sur le bâtiment même, notre ambition est désormais de compléter ces approches par une meilleure prise en compte des aménagements extérieurs de nos fonciers, pour mieux préserver la biodiversité.

Parallèlement, Decathlon opère une transformation numérique afin de favoriser l’accès aux produits de sport. Cette transformation concerne l’ensemble de notre réseau. Elle implique l’augmentation du parc et de l’utilisation du matériel informatique, ainsi qu’une multiplication des ressources liées aux technologies. Elle représente donc un impact significatif sur l’environnement. C’est pourquoi les équipes informatiques de Decathlon examinent les conséquences du développement de cette activité numérique, mesurent les impacts environnementaux et mettent en place des stratégies de réduction de cet  impact.

En synthèse pour 2018

À l’international, les spécificités locales sont utilisées pour intégrer l’écoconstruction dans l’ouverture de nouveaux sites : conditions météorologiques, réglementations, référentiels, etc.

Decathlon collabore en France au développement d’un outil de mesure de performance environnementale pour accélérer le déploiement de la démarche biodiversité.

La performance environnementale du numérique devient un axe stratégique des services informatiques.

Focus
« AFRIQUE DU SUD : UTILISER LES SPÉCIFICITÉS LOCALES POUR ÉCONOMISER DE L’ÉNERGIE »

Decathlon a ouvert ses deux premiers magasins en Afrique du Sud en 2017, et afin d’utiliser au mieux les spécificités locales, les équipes ont tenu à intégrer une démarche d’économie d’énergie au projet. Le magasin de Johannesburg est un exemple de cette démarche.

L’objectif est de faire entrer la lumière naturelle dans le magasin grâce à des skydomes. La hauteur du bâtiment a parallèlement été abaissée d’un mètre pour diminuer les coûts de climatisation, et le système de climatisation choisi est un système de refroidissement par évaporation qui permet de refroidir l’air avec l’humidité ambiante et donc d’économiser de l’énergie.

Grâce à ces différents dispositifs, les équipes ont pu réduire leur consommation d’énergie et les coûts de construction et d’exploitation, et ainsi baisser les prix et rendre le sport accessible au marché sud-africain.

“En améliorant la biodiversité du site par rapport à l’écosystème qui le précédait, le rêve fou de vouloir devenir positif dans notre métier d’aménageur est devenu une espérance. Grâce à l’outil que nous avons développé, nous sommes fiers de pouvoir continuer notre développement aligné sur nos valeurs, en faisant équipe avec la nature.”

CHRISTOPHE CHENEVIÈRE
SERVICE IMMOBILIER