Éco-développer notre réseau mondial

L’accessibilité des produits à tous est un axe majeur de nos développements. Pour que chaque utilisateur puisse avoir accès à son équipement sportif, nous développons nos infrastructures partout dans le monde.

Nos magasins sont donc implantés, selon un maillage précis, dépendant d’une zone de chalandise, mais aussi d’accessibilité physique (transports en commun, voies cyclables, etc.). Nous sommes conscients que cette implantation de nouveaux bâtiments a un impact sur l’environnement dans lequel ils se trouvent. Nous réfléchissons donc aux moyens de préserver l’environnement local et lorsque cela sera possible, notre objectif sera de développer les énergies renouvelables pour nos implantations.

Parallèlement, nous favorisons l’accès de nos produits grâce au développement du digital. De la même façon, nous examinons les conséquences du développement de cette activité et mesurons les impacts environnementaux d’une utilisation renforcée des équipements informatiques liés à notre expansion.

L'éco-développement en chiffres
le 31/12/2017

En synthèse pour 2017

Nous développons l’achat d’énergie verte dans tous nos sites en France (magasins, entrepôts, sites de marque…). Nous avons 4 pays qui produisent de l’énergie renouvelable sur site pour leur auto-consommation : l’Italie, l’Espagne, la Belgique et les Pays-Bas.

Nous encourageons les démarches globales d’éco-construction, en lien avec l’environnement local.

Nous analysons les impacts du développement de notre activité digitale.

Initiatives et pédagogie sur les énergies renouvelables

Nous encourageons dans le monde une démarche d’éco-construction des magasins dont nous sommes propriétaires. Decathlon reconnait 4 certifications : LEED, DGNB, HQE, ou BREEAM. Ainsi, en France, tous nos magasins en propre sont certifiés et en Italie, 100 % des nouveaux magasins sont certifiés LEED depuis 2012. Pour les magasins où nous sommes locataires, nous appliquons une politique de management de l‘énergie consommée et des ressources utilisées : éclairages LED, gestion technique de bâtiment centralisée

pour la maîtrise des consignes de température et des horaires de fonctionnement des équipements, dont aujourd’hui tous les magasins sont équipés en France. Cette politique est soutenue par une animation régulière des équipes sur le sujet et par un guide environnemental, présent dans chaque magasin.

Conscients de notre impact, nous avons choisi en 2017 de passer en achats d’énergie verte sur le périmètre France, Royaume-Uni et Italie, même si cette démarche est plus coûteuse financièrement. Nos consommations sont couvertes par des certificats de garantie d’origine, attestant que notre fournisseur a une capacité de production en énergie renouvelable (éolien, hydraulique, solaire…) couvrant nos besoins.

Pour aller au-delà de cette démarche et faire un pas de plus vers une énergie locale, deux centrales photovoltaïques ont été installées sur les magasins de Le Pontet (31) et Toulon (83), qui produisent plus que l’énergie nécessaire à la consommation des magasins (éclairage, chauffage, air conditionné…).

Au niveau mondial, nous appliquons les meilleures options énergétiques pour nos nouveaux magasins, en fonction de leur implantation géographique et de la règlementation locale.

Cette démarche sur une consommation d’énergie renouvelable est envisagée sur le long-terme, pilotée par une personne dédiée.

Notre objectif : consommer en moyenne 80 kWh/m²/an en 2019 pour le fonctionnement de nos magasins.

Magasin de Saint-Malo : l'expérience d'un magasin écoconçu

La gestion du magasin de Saint-Malo (France) est un exemple de ce que Decathlon souhaite mettre en place dans l’ensemble de ses magasins. Le magasin développe une politique globale responsable sur l’ensemble de son exploitation, pas uniquement sur le bâtiment.

Ainsi la préservation de la biodiversité est abordée avec l’habitat des abeilles : un labyrinthe de biodiversité à base d’espèces mellifères a été installé, permettant l’implantation de ruches et donc une pollinisation plus intense de l’environnement local. Le magasin se penche également sur la gestion de l’eau, avec une démarche de récupération des eaux pluviales, mais aussi un travail sur le parking pour assurer la non-imperméabilisation du terrain.

L’ensemble de ces initiatives sont partagées, notamment grâce à des “éco-walks”proposées par le magasin aux utilisateurs sportifs et une animation régulière proposée aux écoles de la région. Des “éco-randonnées” sont par ailleurs organisées, avec ramassage des déchets sur le parcours, en partenariat avec les associations et écoles locales.

Green IT : penser une transformation digitale responsable

En 2017, nous avons souhaité calculer notre impact environnemental lié au domaine informatique. En effet, le virage digital que nous vivons induit une multiplication de nos équipements technologiques, de notre consommation d’énergie liée à leur fonctionnement ainsi que du stockage sécurisé des données avec lesquelles nous travaillons chaque jour.

C’est pourquoi nous avons réalisé un inventaire des différentes catégories d’équipements informatiques de l’entreprise : ordinateurs portables et fixes, écrans, tablettes, caisses en magasin, téléphones portables et fixes, serveurs, etc. répartis dans chacun des services de Decathlon (magasin, logistique, service) pour réaliser un bilan carbone.

Nous avons couplé ces données aux consommations d’électricité moyennes de ces équipements durant les années 2016 et 2017.

Nous y avons ajouté le cycle de vie des équipements informatiques depuis la production, en passant par l’utilisation et en ajoutant la fin de vie du matériel.

Suite à cet état des lieux, nous avons dégagé plusieurs pistes de travail prioritaires, mises en place dans les services durant l’année 2017 :

Le matériel : la fabrication d’un équipement informatique représentant environ 80 % de son impact, nous privilégions la récupération, la réparation, le matériel reconditionné ou d’occasion. Après son utilisation, nous revalorisons les composants utilisables en les donnant à des associations.

Le stockage de données : nous calculons notre impact lié à l’utilisation des données stockées en externe (Datacenter) et il est significatif : nous diffusons dans tous les magasins un guide de bonnes pratiques pour optimiser l’utilisation des applications mail, internet et stockage, gourmands en énergie.

Dans les magasins, le digital permet également de trouver des sources d’économies d’énergies. Ainsi, la dématérialisation des tickets de caisse pour nos clients est actuellement en test et la mise hors tension de l’ensemble des caisses et des équipements électroniques nomades pour les coéquipiers est automatisée.