S'impliquer dans les dynamiques territoriales

Tous les magasins Decathlon sont intégrés sur un territoire. En lien avec la société civile, sur une zone commerciale déjà active ou en devenir, ils contribuent au développement de l’ensemble du tissu local qui les entoure. Communautés de sportifs, associations, usagers des terrains de sport, contributions au respect de l’environnement, chaque site, magasin ou entrepôt est une entité qui a sa vie propre. Avec sa proposition sportive, chacun peut amener à apporter un impact positif sur l’ensemble des parties prenantes locales : utilisateurs, habitants, institutions, écoles… mais aussi sur la vie économique, les emplois ou encore les achats locaux.

En synthèse pour 2017

Le Kipstadium, notre Site de Marque dédié aux sports collectifs, analyse son empreinte territoriale.

Nous multiplions les démarches de collecte de déchets autour de nos implantations, en impliquant nos utilisateurs et nos coéquipiers.

Nous nous développons, proposons des produits, échangeons avec nos communautés, en lien avec nos implantations locales.

Kipstadium : par le sport, créer du lien pour vivre et partager des expériences

Le Kipstadium est un site de marque Decathlon consacré à la pratique des sports collectifs. Il est implanté à Tourcoing (France), dans le quartier de l’Union, sur laquelle plus de 45 % de la population de moins de 25 ans est au chômage.

La proposition d’équipements et de terrains dédiés à la pratique du sport s’est intégrée dans une ancienne brasserie, importante auparavant dans le développement économique de la région. Decathlon a souhaité faire de ces constats des opportunités, pour créer du lien avec la population et respecter l’histoire collective, tout en donnant une nouvelle dynamique au lieu, et ainsi créer un endroit qui intègre la notion économique et la dimension sociétale.

Dans un premier temps, c’est le lien avec les associations locales qui a été privilégié, puis les entreprises avec lesquelles se sont montés plusieurs partenariats sportifs, et enfin les écoles (environ 350 élèves fréquentent le lieu chaque semaine).

Aujourd’hui, au-delà de sa proposition de produits sportifs, Kipstadium rassemble différents domaines d’action :

La “Maison des Sports” : programme développé en lien avec la fondation “Agir contre l’exclusion”. Les participants sont invités à retrouver les principales notions des matières scolaires principales (Mathématiques, Histoire, Français…) via les sports collectifs. Ces sessions pédagogiques sont couplées à des séances de sport, pour redonner du sens à l’engagement collaboratif, mais aussi au dépassement de soi. Enfin, grâce aux différents partenariats avec les entreprises environnantes, l’objectif est l’insertion professionnelle au travers de deux sessions de deux semaines de stage.

Kipstacadémie : Pour que chaque enfant puisse faire le sport qu’il souhaite, Kipsta a créé un club de football dédié aux enfants qui n’avaient plus accès aux clubs en raison de leur niveau ou de leur handicap ou qui souhaitent découvrir la pratique pour le plaisir de jouer au football.

Partenariats avec des structures dédiées au bien commun : Fondation FACE, Réseau Etincelle, création de Trait d’Union…

Ouverture aux communautés locales : rapprochement avec les utilisateurs, implication des habitants, sensibilisation des jeunes, participation des entreprises, participation aux Journées du patrimoine.

Partenariats avec la société civile : Mairies, écoles, commissariats, Maison de l’emploi…

En chiffres

S'impliquer et préserver son environnement local

Plusieurs initiatives sont nées partout dans le monde pour organiser des journées d’implication des coéquipiers des magasins Decathlon pour ramasser les déchets.

Spain Clean Up Day : L’évènement a vu le jour en 2015. Depuis, chaque année, des milliers d’utilisateurs et de coéquipiers se mobilisent pour ramasser les déchets et planter des arbres dans les zones déforestées. En 2017, cette journée a rassemblé plus de 4 500 personnes, autour de 94 sites dans toute l’Espagne. Plus de 32 000 tonnes de déchets ont été ramassées et 1 000 arbres ont été replantés. La volonté de Decathlon est de pérenniser et d’amplifier cette initiative, partout dans le monde.

C’est pourquoi Decathlon participera au World Clean Up Day, le 15 septembre 2018. 

Anne Lagier
Le Subea Day
Meeting with Anne Lagier

Leader du Subea Day

En quoi consiste le Subea Day ?
Subea est la marque de Decathlon consacrée à la plongée. Nous sommes en contact direct permanent avec la
nature et nous voyons clairement qu’elle se dégrade et que les fonds marins sont de plus en plus pollués. Nous
avons voulu agir concrètement et collectivement pour avoir un vrai résultat. Chaque magasin Decathlon est invité à
organiser son propre challenge Subea en invitant ses coéquipiers, ses utilisateurs sportifs, toutes les communautés
avec lesquelles il est en contact, à participer et à ramasser un maximum de déchets.
Concrètement, comment vous organisez-vous ?
Le jour J, nous distribuons des filets, il y a 3 équipes de ramasseurs : un groupe en plongée bouteille, un groupe de
snorkelers107 et une équipe sur terre. Tout est encadré en termes de sécurité. Le matin, on ramasse les déchets et
l’après-midi, on propose à nos utilisateurs participants de tester nos produits.
Pour nous, c’est une vraie journée pour vivre le “Do what I love”. Cela donne du sens à mon travail, ça me donne une
vraie énergie avec mon équipe et c’est un contact inestimable avec les utilisateurs de nos produits.
http://developpement-durable.decathlon.com/vie-du-reseau/les-subea-days/
Focus
« Faire découvrir de nouveaux sports à nos utilisateurs »

Decathlon organise partout dans le monde des évènements dédiés à ses utilisateurs sportifs. En Italie, près de 10 évènements nationaux ont rassemblé plus de 90 000 utilisateurs qui ont pu soit découvrir un nouveau sport soit améliorer leur pratique auprès d’experts. Parallèlement, les points fidélité acquis permettent aux porteurs de la carte de réserver une séance dans l’association de leur choix parmi les 1 100 clubs proposés. Plus de 11 600 réservations ont été faites depuis mai 2017.

Jean-Marc Lemière,
Comment s'appuyer sur nos valeurs et nos atouts pour nous développer au plus près des besoins de nos utilisateurs ?
Meeting with Jean-Marc Lemière,

Essaimeur de talents chez Decathlon

Decathlon a choisi d’ouvrir des lieux créateurs de lien dans 10 nouveaux pays en 2017.
Comment nous intégrons-nous sur ces nouveaux territoires ?
Notre ambition est avant tout d’être une entreprise locale dans chacun des territoires, dans chacune des villes
où nous nous implantons pour rendre le sport accessible au plus grand nombre. Nous ne voulons pas être une
entreprise centralisée à la conquête du monde. Pour cela, il est primordial d’observer, de nous imprégner des cultures
et de respecter les usages des coéquipiers locaux. Ce sont nos valeurs que nous exportons mais nos racines locales
sont bien profondes. Nous avons partout dans le monde cette même ambition : créer du lien avec nos utilisateurs
sportifs pour leur proposer les meilleurs équipements; il faut donc que nos collaborateurs, en tout premier lieu,
viennent du pays pour construire un lien authentique et incarné.
À l’heure de l’omnicommerce et de la révolution numérique,
comment une entreprise multinationale peut être locale ?
Nos produits doivent être accessibles à tous et le progrès du numérique nous offre une chance incroyable de
proposer ces expériences sportives partout dans le monde. Néanmoins, il est de notre responsabilité d’observer
les besoins de nos utilisateurs, pour répondre à leur demande d’une part, mais aussi pour développer une offre
pertinente localement, qui créera un bénéfice durable pour tous. C’est pour cette raison que les responsabilités sont
prises par des acteurs locaux : ils créent leurs propres réseaux de partenaires, développent leur offre. C’est comme
cela que nous avons créé des panoplies de pêche sous glace en Russie ou que nos équipes badminton sont depuis
plusieurs années établies en Chine !