Optimisation le transport de nos produits

Le stockage et le transport de nos produits sont des points importants de notre développement commercial.

En 2015, Decathlon poursuit ses trois stratégies dominantes pour réduire les émissions de CO2 liées à ses activités logistiques : réduire les distances parcourues par les articles, optimiser les chargements et recourir à des alternatives au transport routier.

Chiffres clés sur le transport
Evolution de l’impact environnemental de nos produits livrés en magasin en Europe en 2015 (en g.CO2/art.)
Évolution 2014

Powered by TSBA.mobi GoogleGraph Wordpress plugin

Évolution 2015

Powered by TSBA.mobi GoogleGraph Wordpress plugin

Focus
« Nos leviers principaux »

Nos équipes adaptent en continu les stratégies d’approvisionnement en utilisant deux leviers principaux :
– lorsque le développement commercial le permet, ouvrir de nouveaux entrepôts, pour rapprocher les stocks des magasins, ce qui a également pour effet de rendre les produits plus rapidement disponibles à la vente,
– optimiser les schémas d’approvisionnement pour limiter les distances ou supprimer des étapes.

Projet logistique en Chine : entre grandes distances et multi-activités

Les équipes logistiques de Decathlon en Chine prennent en compte, dans la stratégie de développement, la nécessité de limiter la répartition des stocks.

En 2 ans le réseau logistique est passé de 2 entrepôts pour une surface totale de
64 000 m² à 4 parcs logistiques représentant 334 000 m². Chaque parc logistique est constitué de 4 bâtiments de 20 000 m², organisé par petites équipes par sports. Les 4 parcs couvrent les fonctions d’entrepôt grand import et de plateformes de distribution, diminuant de 20% les besoins de transport.

1 500 logisticiens livrent ainsi les 172 magasins et le e-commerce avec des délais entre 20 et 40 heures. Les équipes transport organisent également le transport domestique et international au service de la production. Des espaces sportifs sont mis à disposition afin de renforcer l’esprit d’équipe et rendre accessible la pratique d’une quinzaine de sports.

de la Chine en Europe, par le train

Grâce à l’évolution des infrastructures chinoises de transport par chemins de fer, 100% de la production de Wuhan est expédiée vers les entrepôts continentaux du nord de l’Europe par train. Les autres zones de production peuvent également utiliser ce mode de transport performant. Le délai passera de 42 jours en 2015 à 23 jours en 2016. C’est une sérieuse alternative écolonomique au transport aérien, qui coûte 2 à 3 fois plus cher que le train.

Focus
« le vélo dans le Nord de la France »

Depuis le Nord de la France, nos vélos empruntent des circuits courts. A côté de Lille (France), Decathlon fabrique les vélos vendus sous la marque Btwin au sein de son propre site de production.
En haute saison, les vélos sont livrés directement à plus de 50 magasins situés dans le Nord de la France, en Belgique et aux Pays-Bas, dans un rayon de 3h de route (par camion) sans passer par l’entrepôt régional de distribution.

Actions menées pour optimiser le chargement des camions

– l’optimisation des cartons : ce travail est mené par nos équipes en conception,
– le remplissage de nos camions : grâce au travail et à l’animation des équipes opérationnelles logistiques, le nombre d’articles par camion passe de 12 504 en 2014 à 14 424 en 2015, soit +15%. Ainsi, grâce à ces actions, ce sont plus de 8.500 camions qui n’ont pas circulé sur les routes en 2015 !
– le taux d’articles par m² en entrepôts : l’optimisation des capacités de stockage dans les entrepôts existants a également pour conséquence de limiter l’artificialisation des sols inhérente à la construction de nouvelles structures (un entrepôt pouvant atteindre jusqu’à 60 000m²). En améliorant le stockage en hauteur, nous passons de 1 259 articles expédiés par m² en 2014 à 1 330 en 2015.

Ces bons résultats sont encourageants et démontrent la volonté des équipes concernées pour réduire les impacts environnementaux liés aux activités logistiques.